Archives du mot-clé François Lavallée

En pantoufles, ou pas

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

Marie-Eve Castonguay Quand on pense chalet, on pense chaleur et confort… mais chez Edgar, aussi, formation de François Lavallée. Les pantoufles sont de mise – au propre, certes, mais pas au figuré. C’est qu’essentiellement, les formations de François chaque fois invitent à les mettre de côté. À réinterroger le langage, et à se réinterroger soi-même, … Lire la suite

Aux armes!

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

François Champagne Après dîner, nous avons gagné le sous-sol pour assister à l’un des incontournables de la journée annuelle de formation d’Edgar – le traduel. Le quoi? Comme je l’expliquais l’an dernier, il s’agit d’un duel entre traducteurs. Chaque traduelliste se voit remettre le même texte quelques jours à l’avance et le traduit du mieux … Lire la suite

Edgar, en mode chalet

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

Marie-Eve Castonguay Il n’y a pas à dire, les Edgarien·ne·s sont une espèce des plus motivée. Assez pour se rendre au bureau un samedi, avant le lever du soleil, pour prendre un autobus scolaire. Assez, même, pour que personne n’arrive en retard. Cette cinquième journée de formation* se déroulait aux toujours accueillants Chalets La Sainte … Lire la suite

L’ONU invite François Lavallée à donner une formation

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

En plus de 30 ans de carrière, dont 11 à la barre de l’école de perfectionnement Magistrad, on peut dire que François Lavallée en a atteint, des sommets. Mais plafonner? Jamais! Les 19 et 20 octobre prochains, le vice-président d’Edgar a en effet été invité à traverser la frontière pour donner une formation à New … Lire la suite

Livres, cachots et festin

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

Le 8 septembre dernier, Edgar réunissait les siens pour sa 8e réunion annuelle. La grande fête de famille avait cette fois lieu au Morrin Center, un centre culturel de langue anglaise en plein cœur du Vieux-Québec. Son site n’a rien de banal : il a accueilli la Redoute Royale de 1712 à 1808, la prison commune de Québec … Lire la suite

Ça ne restera pas au chalet

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

Philippe Audet-Cayer Personne n’aurait pu prévoir ce qui allait se produire à Saint-Roch-de-Mékinac le 6 mai 2017. Tout commença par un réveil beaucoup trop précoce en un samedi de mai beaucoup trop mouillé. Le trajet en autobus scolaire et les chemins boueux ne présageaient rien de bon, mais le café frais et la joie de retrouver amis … Lire la suite

Trotter vers le naturel

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

Marie-Eve Castonguay Une journée de formation Edgar sans François Lavallée, ça n’existe pas. En ce samedi pluvieux (mais joyeux tout de même), notre vice-président à la formation et à la qualité sortait dans les verts pâturages de Saint-Roch-de-Mékinac ses chevaux de bataille : naturel, idiomaticité, simplification, implicitation… Dans cette nouvelle présentation, intitulée Quand le naturel ne … Lire la suite

Un traduel qui n’a rien de graduel

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

François Champagne C’est avec une certaine curiosité et un intérêt certain que j’attendais le traduel de la journée de formation d’Edgar du 6 mai dernier. « Le quoi? », me direz-vous. C’est normal, j’imagine, de penser que « traduel » est en fait « graduel », mais en déviant de 6 millimètres vers le haut en voulant taper le « g ». Il n’en … Lire la suite

Une paire complémentaire

12 novembre 2018

Catégorie : Nouvelles

Geneviève Hudon Le samedi 6 mai 2017 avait lieu la quatrième journée annuelle de formation externe d’Edgar, dans un chalet en Mauricie. Cet article rend compte d’une des séances, donnée en fin d’après-midi. Un décor champêtre, une dizaine de collègues, deux perspectives. Et un certain François Lavallée, qui nous présente le thème de la prochaine heure et … Lire la suite

Un jour flaque d’eau

12 novembre 2018

Par Ingrid

Catégorie : Articles

Le 25 novembre, François Lavallée offrait à Montréal la formation La traduction administrative… idiomatique! (volet II) de Magistrad. Des traducteurs de tous les horizons étaient présents pour perfectionner leur art et « sortir des sentiers battus ». Ingrid était de ces chanceux. J’aime les jours flaque d’eau. Les jours immobiles, ou drapés de lenteur, les jours orangés dans … Lire la suite